The Young trip

29 juillet 2011

Juste pour le plaisir

Photos toutes fraîches d'aujourd'hui (enfin d'hier avec le décalage horaire)

Puyo_084

On a fait le déplacement juste pour eux

Puyo_020

Un moment fort de ce voyage

Puyo_002

Puyo - Equateur - Fondation "Los Monos Selva y Vida"

Posté par yannetsonia à 03:25 - - Commentaires [7] - Permalien [#]


25 juillet 2011

A 15 jours de la fin...

Oui, nous sommes toujours vivants et en bonne santé... un peu tristes que le voyage touche bientôt à sa fin mais pas si mécontents, de retrouver notre chez nous, d'autres habitudes, notre confort... encore plus important ; revoir la famille et nos amis, vous nous manquez !

7 articles de retard sur le blog, boite mail en jachère (enfin presque), juste l'envie de profiter de nos derniers jours en Equateur sans avoir a squatter dans les cybers... mais promis, on vous racontera tout, lorsque les conditions seront plus favorables.

Hier, nous avons vu des baleines (non, pas pleurer Melanie ;-), aprés demain, nous profiterons des sources d'eaux chaudes à Banos et pour finir, quelques jours dans la jungle Amazonnienne.

On vous embrasse et à très bientôt!

Posté par yannetsonia à 00:31 - Commentaires [7] - Permalien [#]

06 juillet 2011

Copacabana - Lac Titicaca

Située à 3H30 de La Paz, au pied du lac Titicaca, à Copacabana, le seul édifice qui vaille vraiment le coup d’œil est sa cathédrale, petit chef d’œuvre de l’art baroque, devant laquelle les habitants viennent notamment faire bénir leur voiture les samedis matins :-)

Copacabana_009

Copacabana_013 Copacabana_012

Copacabana_021

Sinon, il est possible de grimper la colline « Calvario » pour une vue imprenable sur la ville.

Copacabana_265

Copacabana_219

Copacabana_256

Copacabana est surtout un point de passage possible pour se rendre au Pérou, même si la rumeur d’un blocus côté Pérou plane ici depuis quelques temps.  

Et puis bien sûr, le fameux et fabuleux lac Titicaca dont le bleu profond contraste superbement avec la végétation alentour, verte ou couleur paille selon les saisons. Le lac Titicaca, le plus haut lac navigable du monde, générateur de légendes et peuplé d’îles où le temps semble s’être arrêté.

Copacabana_005

Nous avons adoré notre excursion sur l’île du soleil, à 2 heures de bateau de Copacabana. A l’arrivée du groupe, un guide est venu pour nous accompagner au musée, mais nous étions surtout venus pour la randonnée à faire du nord de l’île vers le sud, alors nous sommes partis de notre côté. Et nous avons bien fait ! Certes, nous nous sommes quelques peu perdus mais ainsi, nous avons pu échapper aux 3 péages jalonnant la traversée du chemin (pour un total de 40 bolivianos soit 4€ par personne). Et pour le coup, nous avons effectué une traversée peu classique. Nous étions seuls à travers des chemins annexes ou des champs en jachères, nous avons même croisé des poules qui se laissent caresser et des moutons qui font des câlins.. dingue !  

Copacabana_055

Copacabana_183

Copacabana_059

Copacabana_065

Copacabana_066

Copacabana_068

Copacabana_085

Copacabana_071

Copacabana_082

Copacabana_086

Copacabana_087

Copacabana_101

Copacabana_106

Copacabana_114

Copacabana_118

Copacabana_125

uuuu

Copacabana_144

Copacabana_167

Retour à Copacabana

Copacabana_186

Copacabana_198

Îles flottantes et piscicultures

Copacabana_214

Copacabana depuis le lac

Les iliens sont d’une grande gentillesse, aucun ne manque de nous saluer et certains semblent surpris de voir des « gringos » sur des chemins non balisés. Finalement, nous sommes arrivés à bon port pour le départ de 15h. Sur le quai, nous avons fait la connaissance de Charles, un suisse, qui se trouve actuellement avec nous à Cuzco, au Pérou.

Pour notre dernière soirée en Bolivie, nous avons eu la chance d’être invités tous les trois chez un couple germano-argentin (Andreas et Eloisa) pour un barbecue à 2 pas du lac. Une chouette soirée avant d’affronter un long et pénible voyage vers le Perou.

Posté par yannetsonia à 22:07 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

30 juin 2011

La Paz

Arriver à La Paz après Sucre, c’est comme découvrir Katmandu dans un futur qui aurait mal tourné. Dans la plus haute capitale du monde, il fait un froid de canard dans un bordel permanent ; bruit, poussière, agitation...

La_Paz_198

Bon, c’est peut être un peu exagéré… un peu :-) Mais il faut bien avouer que de prime abord, nous n’avons pas aimé La Paz et que contrairement à Sucre ou Potosi, il faut creuser un peu pour trouver les bons côtés de ce monstre urbain.

Installés dans une cuve, à La Paz, les pauvres vivent en haut (max 4000 m) et les riches vivent en bas (min 3200 m). Cette particularité est due à l’altitude d’une part (et donc au froid) et à l’inconfort d’autre part. Imaginez venir faire vos courses en centre ville et transporter vos sacs dans des pentes-plus-pentues-tu-meurs.

La_Paz_011 La_Paz_216

Dans le bas (où nous sommes installés, bien évidemment ;-) le logement n’est pas d’un bon rapport qualité-prix, comparé à ce que nous avons vu ailleurs en Bolivie. Quant à la nourriture, on ne peut certainement pas parler de point fort !

Ajoutez à cela tous les inconvénients classiques d’une capitale : individualisme, foule, pollution (x3 puisque nous sommes en Bolivie)… la queue du Mickey !

La_Paz_044

La_Paz_213 La_Paz_007

La_Paz_042

La_Paz_050

La_Paz_002

La_Paz_040

La_Paz_046

La_Paz_163

Maïté

Et puis, finalement, à partir du deuxième jour,on s'habitue. La Paz, en cherchant bien, a aussi de bons côtés.

Bien sûr, il y a les boutiques pour faire le plein de souvenirs. En effet, tout le monde s'accorde à dire que tout est moins cher à La Paz (pas toujours vrai). On s’en sort avec une dizaine de kilos supplémentaires impossibles à trimballer le reste du voyage. Alors on réitère l’expérience de l’envoi de colis. On passe par la poste du pays cette fois-ci, pas par FEDEX ! Eh bien figurez-vous que tout cela est très organisé et soigné. Notre gros sac de 12 kilos est emballé dans une sorte de sac à gravas, lui-même cousu main. La dame qui s’occupe de nous nous tient par la main, nous indique tout bien comme il faut. Le colis devrait arriver dans 2 semaines 1 mois et demi ?  

Il y a aussi quelques musées, dont celui de la feuille de coca, strictement interdite sur le territoire français et mâchée ou infusée à longueur de journée par les Sud-Américains. Le musée est situé dans une jolie impasse pavée, et grâce au livret en français fourni à l’entrée, on y apprend beaucoup de choses. (Clic ICI pour en savoir plus)

La_Paz_016

Finalement, La Paz abrite quand même quelques endroits sympas. L’animation ambiante ne présage pas forcément le chaos, parlons plutôt de bordel organisé. Les cholitas occupent des stands de produits de nécessité, décor permanent des villes boliviennes.

La_Paz_036

Toujours occupées à tricoter

Truc surprenant, le dimanche soir, il est possible d’assister à des matchs de catch de cholitas ! Tous les jours, la ville regorge de marchés spécialisés ; fruits/légumes - pains – tout pour la couture – électronique – ustensiles de cuisine - marché aux sorcières où le fœtus de Lama est un produit phare…

La_Paz_013

Aussi, à 70 km de La Paz, on trouve le site de Tiwanaku, avec sa porte du Soleil rendue célèbre par la BD "Tintin chez les Incas" (clic ICI pour en savoir plus).

La_Paz_057

La_Paz_060

La_Paz_065

La_Paz_071

La_Paz_076

La_Paz_075

La_Paz_081

La_Paz_083

La_Paz_098

La_Paz_095

La_Paz_094

La_Paz_096

La_Paz_088

La_Paz_140

La_Paz_102

La_Paz_115 La_Paz_116

La_Paz_123

La_Paz_143

La_Paz_126

La_Paz_132

Par hasard, dans une rue de La Paz, nous avons croisé Tanguy et Gabriel (rencontrés à notre arrivée en Argentine)

Enfin, la porte du soleil, cette star:

La_Paz_110

face

La_Paz_107

pile

N’oublions pas non plus la célèbrissime « route de la mort », la plus dangereuse au monde que l’on peut aujourd’hui emprunter à vélo, en passant par une des nombreuses agences de La Paz. Les 3 garçons s’y sont collés en admettant à la fin que la route est réellement dangereuse. 4 personnes sur le groupe de 12 sont tombées, dont Yann. Rien de grave, ils ont eu plus de chance que la Japonaise tombée dans le ravin... la semaine d'avant !

Il fallait être concentré, donc il y a peu de photos mais voici de quoi vous faire une idée :

La_Paz_176

La_Paz_177

La_Paz_183

Prochaine étape Copacabana à quelques heures de bus de La Paz.

Posté par yannetsonia à 22:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

27 juin 2011

Sucré salé

Dès les premiers instants nous avons aimé la douceur de Sucre, c’est seulement en partant que l’addition fut plus salée ;-)

C’est ça de craquer sur une chambre spacieuse, près du cœur de la ville, avec jaccuzi, mini bar, TV5 monde et WIFI. Loin du budget routard, on dort dans des draps aussi doux que du satin, on s’embourgeoise et ça fait du bien !

Potosi_371

Nous n'avons pas pris de photo de la chambre, mais il s'agit du gros balcon tout a gauche :-)

Quand on sort, c’est pour marcher dans des rues propres (nettoyée toutes les nuits… on les a vus !) et entourées de beaux bâtiments coloniaux, dont certains sentent encore la peinture fraîche (façon de parler hein). On a beaucoup aimé son grand marché complet, coloré, aéré et ses imposantes églises qui malheureusement sont presque toujours fermées.

Sucre, la ville blanche:

Potosi_418

Potosi_421

Potosi_325

Potosi_320

Potosi_327

Potosi_367

Potosi_362

Potosi_321 Potosi_369

Sucre de nuit :

Potosi_434

Potosi_426 Potosi_429

Le marché :

Potosi_372

Potosi_375

Potosi_377 Potosi_382

Potosi_389

Potosi_384

Entre autres, il est possible de visiter les museos universitarios divisés en 3 sections ; art colonial, ethnographie, anthropologie. Beaucoup de belles pièces pour ce musée à faire en visite guidée de préférence.

Potosi_349

Potosi_352

Potosi_346

Charango en coque de carapace de tatou. Ils en vendent beaucoup trop ici :-(

Potosi_337

Momie

Et puis manque de bol, le musée des arts indigènes est actuellement en rénovation, nous n’avons pas pu y aller. Nous aurions pu tout savoir sur les tissus boliviens, les plus beaux d’Amérique du sud.

A Sucre, nous avons pris nos habitudes dans le café-restaurant « Napolitana » autour de la place principale. Deux fois, nous avons été au casino ; la première fois, nous n’avons rien perdu, la seconde, nous avons gagné 60 dollars, bref on s’est bien amusé :-)

Nous avons revu Stéphanie et Michel avec qui nous avions fait la péninsule de Valdès, en Patagonie, et nous avons même croisé une réplique de la Tour Eiffel dans le parque Bolivar !

Potosi_405

Enfin vite fait quand même

Potosi_408

Sucre nous aura laissé un agréable souvenir ; une belle ville, du confort, prendre son temps au risque d’empiéter sur la suite du programme… la dolce vita !

Posté par yannetsonia à 20:48 - - Commentaires [1] - Permalien [#]